manos sucias 521

| ZFF 2014 | COLOMBIA |

Lorsque militaires, paramilitaires et terroristes harcèlent en même temps

Sur «Manos Sucias» (Colombie) de Josef Kubota. Note par Michaël Tuil de © PuntoLatino

Jacobo et Delio escortent un trafiquant et son chargement de 100kg de cocaïne sur les eaux du Pacifique près de Buenaventura – une ville réputée parmi les plus dangereuses de Colombie. La tactique est affinée: le chargement est placé dans un narco-silo qui est relié par un câble au bateau. Si la police arrête le bateau, le câble est détaché et le silo s'éloigne du bateau. Un bout de bois flotte pour que le silo puisse être retiré de l'eau quand la police est partie. Un capteur GPS permet de le localiser.

Manos Sucias est à la frontière entre le film et le documentaire: romancée, l'histoire est celle de certains jeunes des classes pauvres de la côte Ouest colombienne, un des premiers échelons du trafic de drogue international.

L'histoire simple et marquante, les personnages attachants (aussi de par leur dialecte de la côte ouest), les prises de vue impliquées, la musique (des chœurs de femmes a cappella) font de Manos Sucias un film impactant.

Le directeur américain du film, Josef Kubota (32), était en visite avec un ami sur la côte Pacifique colombienne. Les gens lui racontèrent des histoires de chargements de drogue qui arrivaient en flottant sur leur côte, comment le trafic a affecté leur communauté et comment les trois groupes armés (militaires, paramilitaires et guérilla) les harcelaient au quotidien. Josef s'est rendu compte au fil du voyage qu'il y avait une histoire à raconter. Ses investigations pour constituer l'histoire, conduites par de fréquents voyages en Colombie, durèrent 5 ans.

Pour remédier au manque d'infrastructures locales, Josef Kubota a crée des ateliers de production cinématographique dans les communautés pauvres, employant les gens du coin: cela eu l'effet de lui permettre de tourner dans des endroits où personne n'avait tourné avant. Le film donne une voix à ceux qui n'en ont pas et qui souffrent, victimes d'un trafic violent et destructeur.

Zúrich 03.10.2014.

 


→ Más sobre el ZFF 2014 en PuntoLatino: artículos, notas, programa, filmes latinos, etc. Ver ZFF 2014 en PuntoLatino ...


 

 

14zff manossucias kubota521

Josef Kubota respondiendo al público en el ZFF

 

michael diego luis521

Michaël Tuil, Diego Bachmann y Luis Vélez Serrano, redactores de PuntoLatino


 

Directorio

Clientes

Partners

REDES SOCIALES

Facebook Grupo

Facebook Página
X

Copyright

It is forbidden to copy any content of this website!