| ENTREVISTAS FOCO MEXICO | SOLEURA |

Jasmin Basic: J'ai eu l'impression qu'on parlait "la même langue" et que la manière de faire réciproque était déjà integrée

— Interview à Jasmin Basic, responsable du Focus des Journées de Soleure, par Luis Vélez-Serrano de PuntoLatino

19basic jasmin560x222

Jasmin Basic, moderando una de las discusión en las que participan directores mexicanos  


— Quelle est votre appréciation personnelle du "Foco México" lors de l'édition 2019 du Festival du Film de Soleure?

— Je suis plus que satisfaite! Non seulement par rapport aux résultat (une excellente présence mexicaine incarnée par 9 producteurs de renom, 1 représentante de IMCINE ainsi que la participation de nombreux professionnels suisses; 10 films mexicains récents au programmes et des projections quasi sold out avec un public enthousiaste et curieux) mais aussi par rapport au processus d organisations qui a demandé plusieurs mois de travail mais qui a été très inspirants grâce à la motivation et intérêt des partie mexicaines et suisses - un programme qui a été caractérisé par une atmosphère à la fois professionnelle et généreuse... mucha buena onda!


— Il est trop tôt pour parler de résultats concrets, mais vous pouvez peut-être nous signaler des avances, des prévisions et/ou de résultats désirables?

— En effet, il est trop tôt - d'autant plus que le rôle des «Journées de Soleure» est tout d'abord celui de s'occuper de la mise en contact pour faciliter des possibles collaborations futures. On voulait aussi rendre public cet accord et le célébrer, comme il se doit de faire pour tout événement heureux! La rencontre a en tous cas confirmé l'intérêt des professionnels et des institutions des 2 pays pour nouer davantage de liens.


— Quel est à votre avis le point remarquable du Focus "Mexico" lors du dernier festival?

— Peut-être le naturel et la fluidité des contacts entre les professionnels suisses et les mexicains, tant d un point de vue de la sensibilité artistique que d'un point de vue des modalités organisationnelles. J'ai eu l'impression qu'on parlait "la même langue" et que la manière de faire réciproque était déjà integrée.


— Que suggéreriez-vous, si vous trouvez quoi que ce soit de nécessaire, pour améliorer l'accord de coproduction entre la Suisse et le Mexique? 

— La synergie est déjà là, le professionnalisme aussi. Je pense que la mise en pratique ds premières collaborations permettra d'apporter les petits ajustements nécessaires concernant l'accord. N'oublions pas qu'en ce momen le Mexique est un pays en transition à cause du récent changement au gouvernement, il faudra donc aussi avoir le temps d'intégrer cela. Mais le tout s'annonce plus que bien.

 

— Quel(s) film(s) du focus Mexique avez-vous le plus aimé(s)?

— Réponse impossible! Je les défends tous, du premier au dernier - surtout car ils témoignent de la formidable et inspirante diversité du cinéma mexicain d'aujourd'hui, qui arrive à passer avec aisance du documentaire à la fiction, du film d'auteur au film à plus grand budget ! Ils font tous partie d'une magnifique famille nombreuse avec qui on rêve de faire la fête!

— Merci beaucoup Jasmin!

Entrevistas sobre este mismo tema ... 

 

Compartir en redes: