19solothurn f30 c250| ENTREVISTAS SOLEURA 2019 | MEXICO |

Plus de la moitié des producteurs suisses présents ont des projets de films en développement qui ont un rapport avec le Mexique

— Interview de Luis Vélez-Serrano à M. Laurent Steiert du Département fédéral de l'intérieur. M. Steiert a participé dans les réunions et discussions du Fovus «Mexique» lors du Festival de Soleure.

 

— Quelle est votre appréciation personnelle du "Foco México" lors de l'édition 2019 du Festival du Film de Soleure?

— Le Focus Mexique-Suisse organisé à Soleure était une belle réussite, car il y avait un intérêt de la part de producteurs des deux pays de se rencontrer, de parler de leur projets et d’assister tout simplement à cette journée.

Nous avons constaté que les producteurs présents à Soleure ont des profils similaires en terme de taille et de type de production. Cela est déjà une excellente base de départ pour des collaborations éventuelles.

Il faut également relever le fait que plus de la moitié des producteurs suisses présents ont des projets de films en développement qui ont un rapport avec le Mexique.

— Il est trop tôt pour parler de résultats concrets, mais vous pouvez peut-être nous signaler des avances, des prévisions et/ou de résultats désirables?

Il faudra bien sur continuer à soigner les contacts entre les producteurs. Du côté de l’OFC, il est désirable d’avoir une collaboration régulière avec des projets pertinents qui peuvent trouver une public tant dans les festivals, les salles et la distribution en ligne. Nous visons plutôt la qualité des collaboration et des projets que la quantité de projets. Idéalement, 1 à 2 coproductions de long métrage coproduit par année sont un objectif désirables dans le cadre de cet accord.


— Quel est à votre avis le point remarquable du Focus "Mexico" lors du dernier festival?

— La vingtaine de producteurs présents des deux pays.
L’intérêt manifesté pour cette collaboration.
Les échanges sur des projets concrets.
…et la perspective de pouvoir poursuivre ce travail.


— Que suggéreriez-vous, si vous trouvez quoi que ce soit de nécessaire, pour améliorer l'accord de coproduction entre la Suisse et le Mexique?

— Il faut améliorer constamment la connaissance des opportunités de coproductions entre les deux pays.
Il faut également travailler sur les possibilités d’améliorer les réseaux entre les cinéastes.


— Quel(s) film(s) du focus Mexique avez-vous le plus aimé(s)?

— Je n’ai malheureusement pas pu assister aux projections, mais j’ai eu beaucoup de retours positifs sur le choix des films montrés.


— Merci beaucoup M. Steiert!

Entrevistas sobre este mismo tema ... 

 

Compartir en redes: